Nous passions à l’heure d’hiver la dernière nuit et étions témoin d’un mystère : l’heure qui n’existe pas :eek: Une raison suffisante de faire la fête – ah ben en fait, c’était un samedi soir comme les autres ;)
le fête se déroule dans la rue
Donc, continuons le « voyage nocturne » …
ici c’est comme chez toi – Les Athlètes de la Nuit
la fin de la consommation médiale – une accusation ;)
en faisant des bêtises
c’était une nuit chaude …
un petit snack de nuit – des crêpes
tout lui était égal
en attendant un taxi, la nuit tire à sa fin