C’était aujourd-hui à midi, quand j’ai entendu les premiers sirenes d’alarmes du feu. Je pouvait observer des nuages sombres qui resurgirent des collines moins d’un kilomètre environ du port. Alors, les sapeurs-pompiers sont arivées rapidement. Egalement les deux avions bombardier d’eau et deux hélicopters. Heureusement, ils ont le feu sous contrôle dès maintenant. Les images ‘flambant’-neufs: Par ici les feus d’été ne sont pas exceptionels. Une sèchesse de six semaines jusqu’ici et des températures au moyen de 30°C, le paysage est à sec comme de la paille. Un simple casson peut allumer les brousailles… A mon avis les héros du jour sont les pilotes des bombardiers d’eau qui volaient comme des fous ;-)