La neige nous met en rêve sur de vastes plaines, sans traces ni couleur
la plage de Schwedeneck sous la neige
Veille mon cœur, la neige nous met en selle sur des coursiers d’écume Sonne l’enfance couronnée, la neige nous sacre en haute-mer, plein songe, toutes voiles dehors La neige nous met en magie, blancheur étale, plumes gonflées où perce l’œil rouge de cet oiseau. Mon cœur; trait de feu sous des palmes de gel file le sang qui s’émerveille. (Anne HÉBERT) Bonne dimanche à tous ;-)