… dès 26 années et prèsque 300 000 kilomètres sur les routes du monde, ils ont fait du beau travail, les composents du train avant de la ‘surfbleue’, la vieille 200 D
la candidate ;-)
Mais le confort de la voiture s’est altéré, la direction n’est pas tellement précise comme à l’état neuf. Donc, il y a beau temps qu’on a decidé de les faire les composents de la direction. Il y a beaucoup des paliers en caoutchouc qui vieillissent et il faut mieux que les remplacer pour le prochain CT ;-)
des conditions de travail parfaites ;-)
Qu’est-ce qu’on a besoin ? Ben, des conditions de travail parfaites, des bons outils, deux gars du nord intrépides et bien sûr, le savoir de ce qu’on fera ;-) . Alors, on y va. Un reportage illustré.
... après enlever la roue, on désassemblera les freins...
... dans la foulée démonter le filtre à air...
... bien joué ;-)
En préparant le passage pour le tenseur du ressort ...
... voilà, ça va marcher...
... la poigne de 20 KN, refrénée ...
;-)
Il ensuit le démontage des joints à bille
... et bien sûr avec un outil des pros ;-)
… et ça y est !
...
... sans mots :-P
... un des héros :-)
Le montage en juxtaposition, ça ira une autre histoire ;-) À plus.

4 thoughts on “Le train avant

Les commentaires sont fermés.