Pas la peine d’appeler les secours Vous les pompiers, pas la peine j’en ai fait le tour Les gyrophares et les sirènes Ne feraient qu’alourdir ououh ma peine je ne cherche plus à les faire taire depuis le temps j’ai laissé faire Mes insomnies, sont les pages blanches, que chaque nuit je remplie Mes insomnies sont aussi blanche que le ciel de Paris Mes en sommes si je perdais mes insomnies je me perdrais aussi je me perdrais aussi (paroles ‘Mes Insomnies‘ de Louisy Joseph)