la nuit tombe
Je ferme les yeux quand c’est toi qui conduis J’aime bien fermer les yeux et que le monde disparaisse J’aime bien ma vodka du soir et l’odeur du kérosène Est-ce que tu peux me raccompagner J’aime bien les taxis de nuit Quand ils me ramènent à la maison J’aimais bien notre histoire Surtout la première année T’embrasser dans les bars Et ton pas dans l’escalier Est-ce que tu peux me raccompagner
... coucher du soleil au nord
J’aime bien les quartiers de lune Et ta consolation J’aimais bien me blottir contre toi Dans le petit avion Te regarder souffler sur les vitres Et penser à ceux qui sont tombés Est-ce que tu peux me raccompagner Montre-moi montre-moi le monde du doigt J’n’ai pas vraiment souvenir de quand je roulais sous la table Je baisse la vitre je laisse la nuit entrer Laisse-moi fermer les yeux et que le monde disparaisse Laisse-moi au moins essayer Laisse-moi au moins essayer
lumière, bien joué
J’aime bien le cinéma quand c’est toi qui racontes la fin Quand tu dis du bout des lèvres quand tu me laves les cheveux Quand tu crois que tout va bien Que tu chasses la peur dans mes mains Est-ce que tu peux me raccompagner Je ferme les yeux quand c’est toi qui conduis J’aime bien fermer les yeux et que le monde disparaisse. (paroles de Raphaël)

One thought on “Quand c’est toi qui conduis

  1. Uiuiuiiii
    Das erinnert an das Ende einer besonders schnelle Fahrt durch deutsche Lande, 1.900 km in 17Std.

Les commentaires sont fermés.