le canal Saint-Martin, 10e
Les canaux Saint-Denis et Saint-Martin constituent les deux branches d’un réseau imaginé dès le XVIIIème siècle pour permettre aux bateaux de traverser Paris en coupant une boucle de la Seine. Décidée par Bonaparte en 1802, leur construction ne fut achevée qu’en 1825 et 1821. Le canal Saint-Martin, entièrement situé à Paris, où régnèrent pendant un siècle un trafic intense et l’atmosphère d’un quartier populaire, manqua de disparaître dans les années 1950-1960 au profit d’une voie rapide. Réhabilité, il est devenu, le long de ses 4,5km un axe de promenade à travers le Paris pittoresque des anciens faubourgs, il traverse les 9e, 10e, 11e et 19e arrondissements.
barrière R Albert, 10e
Le canal Saint-Martin, imaginé par Louis XIV, commencé sous Napoléon 1er, terminé en 1825, reste l’un des paysages urbains les plus pittoresques et, paradoxalement, l’un des moins connus de Paris. Ses berges connurent longtemps une intense activité. Plusieurs dizaines de péniches transportaient sable et charbon chaque jour. Les écluses s’actionnaient à la main.
entrée d'écluse
Aujourd’hui, tué par le transport routier, le canal ne voit plus que deux ou trois chalands par jour.
au écluse
...
C'était moi ;-)
Il relie le bassin de l’Arsenal au bassin de la Villette et comporte 9 écluses et 2 ponts tournants. Il faillit mourir une deuxième fois d’ailleurs, lorsque, au début des années 70, le Conseil de Paris adopta un projet d’autoroute à quatre voies pour le recouvrir. Le président de l’époque le considérait d’un œil très favorable. La mobilisation des riverains et l’imbécillité flagrante du projet firent qu’il ne se réalisa évidemment pas. Du coup, les Parisiens redécouvrirent le canal, ses neuf écluses, ses rives plantées d’arbres, ses petits squares, ponts métalliques à la vénitienne ou tournants, plans d’eau parfois plus élevés que la chaussée elle-même, qui composent l’un des plus romantiques paysages de la capitale. Le canal devait également inspirer de nombreux auteurs dont Simenon et Léo Malet dans « M’as-tu vu en cadavre ? »
Bonus ;-)
( source : www.baudelet.net )