© par Statens Kartverk
Les derniers préparatifs sont fait, le parcours chiadé ; je suis de nouveau en route avec mon grand ami M vers la Norvège, cette fois-ci pour une randonnée au Parc National de Jotunheimen jusqu’au début du juillet.
À l’origine il n’y a pas de nom générique désignant cette zone géographique de montagnes à formations glaciaires, mais en 1820 le géologiste B.M. KEILHAU inspiré par le nom allemand « Riesengebirge » propose Jotunfjeldene, les « montagnes des géants ». L’idée est ensuite reprise et le nom changé en Jotunheimen par le poète Aasmund Olafson VINJE en 1862. Ce terme d’origine noroise provient du « Jötunheimr » de la mythologie nordique.
Donc, Jotunheimen est un massif montagneux dans la Norvège du Sud d’une superficie d’environ 3 500 km carrés, qui abrite le plus haut sommet de Norvège ; Galdhøpiggen ( 2 469 m ), des chutes d’eau, des rivières, des lacs, des glaciers et des vallées luxuriantes. Jotunheimen détient le record d’altitude pour un grand nombre de plantes de montagne de Norvège. La renoncule glaciaire est la fleur qui pousse le plus haut, puisqu’elle se plaît même à 2 370 mètres d’altitude, sur le Glittertind, à 100 mètres seulement en-dessous du sommet. La saxifrage à feuilles opposées et l’orpin rose poussent aussi à 2 300 mètres d’altitude. La plus grande partie de la région se situe au-dessus de la limite des arbres, mais le bouleau fontinal pousse abondamment autour du lac de Gjende, et on trouve des arbres à 1 200 mètres d’altitude. La vallée Utladalen abrite des pins de montagne, des aulnes glutineux, des bouleaux fontinaux, des ormes et des noisetiers. Le Jotunheimen présente également une faune abondante : rennes, élans, cerfs, chevreuils, renards, martres, visons, gloutons et lynx. La plupart des lacs et des rivières abritent des truites. Et on trouve des espèces d’oiseaux rares comme les tétras, les aigles royaux et les gerfauts. Moi, je me réjouis à l’été de la Saint-Jean, un paysage des hautes Alpes extraordinaire et une randonnée d’environ 100 km ;-) Croisez-moi vos doigts que nous aurons pas trop plus une météo caprieuse … À la prochaine ;-)
dans le Jotunheimen